© 2019 par AGEFOS PME Grand Est

E

comme...

Un émoticône est un petit symbole visuel qui vient agrémenter les contributions effectuées sur un chat, un forum ou au sein d’une application de messagerie instantanée. L’émoticône permet de symboliser l’humeur ou le ton de la contribution (colère, humour, surprise, etc..). A l’origine les émoticônes était au format ASCI et on les rencontre désormais également sous forme de petits fichiers gif fixes ou animés. Les émoticônes graphiques peuvent être des supports publicitaires en reprenant par exemple un personnage de marque.

Emoticône

L’e-réputation peut être définie comme l’image véhiculée et / ou subie par une entreprise ou une marque sur Internet et autres supports numériques. L’e-réputation peut également s’appliquer à un produit ou service. L’e-réputation est le résultat en terme d’image des contenus produits et diffusés par l’entreprise, mais aussi et surtout celui des contenus produits par les internautes sur les blogs, réseaux sociaux, plateformes d’échanges vidéos, forums et autres espaces communautaires. L’e-réputation est davantage influencé par la visibilité des contenus / avis et opinions relatifs à une marque que par leur quantité. Ainsi, selon Chris Anderson,  » Votre marque n’est pas ce que vous en dites, mais ce que Google en dit ! ». La notion de réputation SERP et l’activité de management des avis clients sont des composantes très importantes de l’e-réputation. La contribution de l’e-réputation est de plus en plus importante dans la réputation et l’image globale de l’entreprise. Pour de nombreux secteurs d’activité, elle devient même l’élément essentiel de la réputation et de l’image. Le terme d’e-réputation a donc probablement vocation à disparaître dans la mesure où il se confond de plus en plus avec la « classique » réputation de marque. La montée en puissance de l’e-réputation s’est traduit par des pratiques et fonctions d’e-réputation management. L’e-réputation est une donnée particulièrement difficile à mesurer et analyser. Cette mesure doit en effet prendre en compte la nature de propos tenus (analyse sémantique), mais également la popularité des pages ou contenus sur lesquels ces opinions sont présentes. Cette analyse est une des composantes du web listening et notamment du social listening.

E-réputation

Le e-commerce ou commerce électronique regroupe l’ensemble des transactions commerciales s’opérant à distance par le biais d’interfaces électroniques et digitales. Le e-commerce englobe essentiellement les transactions commerciales s’effectuant sur Internet à partir des différents types de terminaux (ordinateurs, tablettes, smartphones, consoles, TV connectées). Le m-commerce est alors une composante du e-commerce. Le e-commerce est devenu le principal canal de la vente à distance ce qui explique le remplacement du terme de « vente par correspondance » par celui de « vente à distance ». Selon la Fevad, le chiffre d’affaires du e-commerce français s’est élevé à 72 milliards d’€ pour l’année 2016 avec un panier moyen de 70 Euros et pour un total de plus de 200 000 sites marchands. L’e-acheteur dépense en moyenne 2000 € par an pour 28 transactions. Selon la même source, le e-commerce représentait 8% du commerce de détail en 2016. Le e-commerce ne recouvre qu’une partie des enjeux du commerce sur Internet car la présence des entreprises sur Internet influence également les achats réalisés en points de vente ou par d’autres canaux.

E-commerce

Un early adopter est un individu qui a pour habitude d’acheter quasiment systématiquement les nouveaux produits dans une catégorie de produit donnée. Les early adopters forment donc une catégorie de consommateurs particulièrement favorables à l’adoption des nouveaux produits ou des nouvelles technologies. Dans le cadre d’actions marketing ciblées, ils peuvent jouer un rôle moteur dans le lancement et l’adoption d’un nouveau produit service ou offre en ligne.Dans le domaine high tech, Internet est un média particulièrement favorable pour toucher les early adopters qui sont souvent en situation de « veille nouveautés » et qui aiment généralement communiquer sur leurs nouveaux achats. Les early adopters constituent souvent le premier marché d’un produit high tech en phase de lancement.

Early adopter

L’e-marketing local désigne généralement toute les actions de marketing digital entreprises à des fin de marketing local. Les principales techniques d’e-marketing local sont donc : – le référencement naturel local – les campagnes de liens commerciaux géolocalisées – l’utilisation de bannières géolocalisées – l’utilisation d’applications Internet ou mobiles de localisation et d’itinéraires – …

E-marketing local