© 2019 par AGEFOS PME Grand Est

P

comme...

Comme son nom l’indique, la page 2 de Google correspond à la deuxième page de résultats proposée par Google en réponse à une requête. On considère généralement que l’utilisateur de Google n’accède à la deuxième page que dans un cas sur vingt. Cette statistique est cependant à modérer selon le type de requête effectuée. Dans tous les cas, dans le domaine du référencement naturel, le fait de passer de la page 1 à la page 2 se traduit toujours par une forte perte de visibilité et de trafic (clics). Pour illustrer la faiblesse du potentiel de trafic liée à une présence en page 2 des résultats de Google et le fait qu’elle est très peu consultée, une plaisanterie a cours dans le domaine du SEO / référencement naturel. Elle consiste à affirmer que la page 2 de Google est « le meilleur endroit pour cacher un cadavre ».

Page 2 de Google

La page vue est un des indicateurs clés de la mesure d’audience avec le visiteur unique. Si la notion de page vue semble simple à première vue pour le béotien du web, elle soulève en fait de nombreuses questions relatives à sa définition, sa signification et à sa mesure. Dans les premiers années de l’Internet une page vue était définie relativement simplement comme le chargement complet d’une page web, c’est à dire d’un fichier HTML. Les évolutions des techniques de codage et des formats de fichiers utilisés rendent désormais les choses plus complexes. L’utilisation d’un onglet peut par exemple renouveler 95 % du contenu d’une page sans que pour autant on considère que le visiteur visualise un nouvelle page. De même, l’accès à certains fichiers, comme par exemple des fichiers pdf, ne sont pas forcément comptabilisés comme des pages vues. La signification à donner au nombre de pages vues soulève également quelques questions dans la mesure où une même consultation de contenus peut se traduire par un nombre de pages vues différent en fonction des choix d’arborescence et des choix de présentation du contenu (un même article peut occuper de 1 à 5 pages). Un site support publicitaire a par exemple souvent tendance à choisir une structuration et un mode de présentation des contenus qui peut gonfler artificiellement le nombre de pages vues et ainsi le nombre d’affichages d’éléments publicitaires. C’est pour cette raison que les classements d’audience sont plus souvent établis en nombre de visiteurs uniques ou visites qu’en nombre de pages vues. Même si, il y a désormais une certaine uniformité dans les pratiques, les techniques de mesure et de marquage peuvent influencer le nombre de pages vues comptabilisé. L’exhaustivité du marquage des pages et le positionnement des marqueurs sur les pages ne sont pas sans conséquences sur les chiffres obtenus. On notera également une différence fréquente de comptabilisation ou de « revendication » des pages vues entre les sites supports publicitaires et les autres sites Internet. Les sites supports vont souvent annoncer un nombre de PAP ou pages vues avec publicité, c’est à dire le nombre de page vues comprenant au moins un élément publicitaire. Cette comptabilisation se fait alors au niveau de l’adserver qui joue un rôle de certificateur d’audience (voir certification d’audience Internet). Les autres sites se basent généralement sur leur outil de web analytique pour publier ou étudier leurs pages vues.

Page vue

Une page 404 est une page renvoyée par le serveur d’un site web lorsque la page demandée n’existe plus ou lorsqu’il y a une erreur dans la partie de l’URL demandée située après le nom de domaine. Ce type d’erreur est courant lorsqu’une URL longue est copiée / collée ou lorsque des pages ont été supprimées ou déplacées (changement d’URL). Plusieurs milliers de pages 404 peuvent s’afficher chaque jour sur un site à gros trafic. Les pages 404 not found proposées par défaut aux visiteurs par les serveurs sont généralement visuellement peu soignées et en anglais et nécessitent d’être optimisées dans le cadre d’une démarche marketing. Elles peuvent également être l’occasion de jouer la carte de l’humour et de la connivence.

Page 404

Un permalink est une forme de création et de structuration des liens hypertextes utilisée pour pointer efficacement vers des articles dont la position et l’URL peuvent varier au cours du temps. Les permalinks sont surtout utilisés sur les blogs.

Permalink

Le phishing est une forme d’escroquerie par email qui consiste à prendre l’identité d’une entreprise connue et reconnue sur un e-mail pour inciter les destinataires à changer ou mettre à jour leurs coordonnées bancaires sur des pages Internet imitant celles de l’entreprise dont l’image a été utilisée pour l’escroquerie.

Phishing

Le terme de pop-up peut désigner différentes choses dans le domaine du marketing. Le terme est principalement utilisé dans le domaine du marketing direct et du marketing digital. Sur Internet, une pop-up est une petite fenêtre qui s’ouvre automatiquement en surimpression lorsqu’on accède à une page web. Elle peut contenir, entre autres, un message publicitaire, une mise en avant produit, un message d’aide ou éventuellement une invitation à répondre à une enquête en ligne. Outre leur caractère intrusif, l’efficacité des pop-ups peut être limitée par le filtrage des navigateurs. Dans le domaine du marketing direct, un pop-up est une création qui permet un effet à l’ouverture qui surprend et attire l’attention du destinataire. Cela peut également désigner des plis cartonnés de marketing direct qui se transforment en cadeau publicitaire de type porte crayons et qui sont souvent utilisés en B to B.

Pop-Up

Un proxy ou serveur proxy est un serveur utilisé par les fournisseurs d’accès pour stocker en local les pages les plus souvent demandées par les abonnés. Lorsqu’un abonné appelle une de ces pages, elle est donc chargée à partir du cache proxy et non du site d’origine. Cela peut parfois influencer le nombre de pages comptées comme vues si un procédé de cache busting n’est pas utilisé..

Proxy